de livres en livres

22 mai 2010

Une autre critique sur : Cette vie de Karel Schoeman

Retrouvez l’autre avis sur ce livre en cliquant sur « Cette vie » ou sur « Schoeman » dans les tags.

schoeman« J’ai trop de souvenirs : toute ma vie, j’ai eu trop d’occasions de regarder, d’écouter, de voir, d’entendre et de me souvenir. » Au cours d’une longue nuit d’insomnie, une vieille femme qui s’éteint doucement dans la maison de son enfance, met en ordre pour elle-même le puzzle qui encombre sa mémoire. Solitude effrayante, mais aussi recherchée, de celle qui fut toujours, si effacée, une ombre toujours présente et jamais remarquée, même de ses proches ; gardienne de leurs secrets, des non-dits, de leurs frustrations, de leurs convoitises ; témoin silencieux de la petite société d’un village d’Afrique du Sud, peu avant la guerre des Boërs : population de pauvres bergers nomades, éleveurs de moutons  enrichis... « Laissez-moi juste vous raconter ce qui s’est passé ; laissez-moi, à tout le moins, répéter le récit qu’ils en font, sans chercher à expliquer, à clarifier ni à comprendre, car parfois même le petit détail est de trop… » Cette longue nuit ne sera pas celle du jugement mais celle de la mémoire ; le long monologue noue maillon après maillon ce temps retrouvé. Le lecteur pourra méditer sur ce qui a fait la richesse de cette vie en apparence si dépouillée.

Un très beau livre couronné en Afrique du Sud par le prix Hertzog en 1993.

                                                                                               Michèle M.

Cette vie, Karel Schoeman, Phébus, 2009. 265 p.

Crédit photo : Electre.

Posté par goelen à 15:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


12 juin 2009

Déménagement...

    Comme certains d'entre vous l'ont déjà vu, De livres en livres déménagent vers d'autres cieux (hébergeur serait plus correct).

    Envie de changement, de renouveau, de souffle aussi qui commençait à s'épuiser. Mon nouveau blog prend forme petit à petit alors soyez patient car il est encore loin d'être opérationnel !

    J'espère que vous aurez envie de me suivre dans cet nouvelle aventure, vos commentaires me manquent...

    Rendez-vous donc à cette nouvelle adresse : http://delivresenlivres.wordpress.com

A toute de suite !


Posté par goelen à 14:21 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

23 mars 2009

Quel est cet autre visage ?

LOUISA MAY ALCOTT, SECRETS DE FAMILLE, Interférences éditions, 196 pages, 2003. Traduit par V. David-Marescot. Genre : tout est dans le titre!

 secrets_de_familleJe me suis régalée plus jeune avec Les quatre filles du Docteur March comme beaucoup. J'avais envie de lire d'autres textes de l'auteur.

    Kate Snow est engagée par Madame Carruth pour s'occuper de sa fille Elinor. Celle-ci est malade, la folie est en train de la détruire. Kate Snow découvre cette famille particulière dans laquelle le mari habite à la campagne, et tous les autres semblent sous l'emprise d'un mystérieux jeune homme, Robert Steele. Kate cherche à percer l'énigme.
   
    J'avoue que j'ai trouvé la lecture de ce roman très agréable mais il ne m'en reste pas grand chose aujourd'hui (je l'ai fini depuis plusieurs semaines). Je me suis tout de même vite attachée à cette miss Snow que rien n'arrête et qui est d'une fidélité sans faille à la famille Carruth. Si je tombe sur Derrière le masque, je tenterai le coup.

    Bonne lecture !

    L'avis de Stéphanie.

livreslivres

Posté par goelen à 10:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 mars 2009

La chaîne du livre, 1/25

ARTO PAASILINNA, LA DOUCE EMPOISONNEUSE, Folio, 255 pages, 2003. Traduit par Anne Colin du Terrail. Genre : la famille peut se révéler très vite un poids lourd.

    la_douce_empoisonneuseJe participe à la chaîne de livres, initiée par Ys. Chacun des participants a choisi un livre coup de coeur (moins de 300 pages et en poche) pour le faire partager à tous. Pascale m'envoie les livres et je les fait suivre  Yoshi73. Mon premier essai est le choix de Pascale.

    Linnea Ravaska est veuve depuis quelques années et vit retirée d'Helsinki dans une petite maisonnette. Sa vie serait douce et tranquille si son neveu ne venait pas tout les mois la détrousser de sa maigre retraite avec ses deux compères. Comment faire face à cette situation qui dégénère le jour où son misérable neveu exige un testament à son avantage.

    Pascale a réussi le coup de force de me réconcilier avec Paasilinna en me faisant découvrir ce roman. J'avais été très déçue par le lièvre de Vatanen. Mais là, je me suis régalée  suivre les aventures de cette douce empoisonneuse. Paasilinna imagine des situations plus rocambolesques les unes que les autres. Du vrai comique de situation, comme j'aime. Si vous avez d'autres titres de cet auteur dans le même style, je suis preneuse !

    Bonne lecture !

    L'avis de Pascale, Yoshi73, Karine:)

livreslivreslivres

Posté par goelen à 23:54 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 mars 2009

Wabi-sabi swap...

    logo_5

    Ils sont presque tous arrivés alors voici les premiers billets des paquets reçus qui sont tous plus beaux les uns que les autres. Les filles vous avez bien travaillé !!! Je compléterai le billet au fur et à mesure des publications.

Ficelle, Loula, Fanyoun, Emma, Soie, Finette, Tiphanya, Levraoueg, Mimiendco, Tvless, Manu, Julie, Lau(rence)V, Cynthia,  Ankya, Elodie, Wictoria, Liyah, Catherine, Djopina (sans blog), Nanne, Armande, Ori, Elisha (sans blog), Virginia (sans blog)

Posté par goelen à 22:55 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,


05 mars 2009

Pourquoi cuire un bébé ?

MARY DOLLINGER, ET LE BÉBÉ ÉTAIT CUIT À POINT, 61 pages, Jacques André éditeur, 2008. Genre : quand un chat prend de la place.

     b_b___tait_cuit___pointJ'ai eu la chance de recevoir ce petit livre, dédicacée par Mary, qui m'avait enchantée avec son Journal désespéré d'un écrivain raté.

    Blanche se voit confier par sa mère un chat, Harmonie, qui appartenait à son ancien amant Vincent. Agacée puis conquise par ce chat au prénom féminin, Blanche apprend à vivre avec cet animal qui cache bien son jeu.

    Ce que j'aime chez Mary, c'est la douceur de son écriture, son humour anglais mélangé à sa culture française qui nous font passé tout simplement un délicieux moment. J'attends le suivant Mary (alors au boulot) et je lirai le premier que je ne connais pas encore. J'ai aussi très envie de découvrir le reste de la collection "en attendant le bus" dont j'aime beaucoup le concept et le prix tout doux.

    Bonne lecture !

livreslivreslivres

Crédit photo : Jacques André éditeur

Posté par goelen à 19:09 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 mars 2009

Welcome in Japan...

    logo_5

    Ce n'est pas parce qu'on organise un swap qu'on en trépigne moins à l'attente de son colis. Surtout qu'étant toute seule pour le gérer, je savais donc qui devait m'envoyer mon paquet et quand il devait arriver puisque j'ai reçu un mail pour savoir qu'il était parti. Et le drame arriva : mon colis devait arriver vendredi ou samedi par la poste, pendant que je partais en week-end vendredi, bien avant l'heure de passage de mon facteur. Ma patience a été mise à dure épreuve tout le week-end, sachant qu'un avis de passage m'attendrait gentiment dans ma boîte aux lettres et que je ne pourrais pas aller à la poste avant mercredi matin. Dur, dur la vie ! Mais c'était oublier mon gentil facteur qui l'a laissé dans la boîte (on a un arrangement qui nous convient bien) et a illuminé mon dimanche soir.

    Courir dans toute la maison pour trouver des piles qui fonctionnent à mettre dans l'appareil avant de tout déballer. Respirer un grand coup et reprendre son souffle. Ignorer le sourire amusé de mon amoureux devant mon impatience. Être surprise par les pages du rembourrage toutes écrites en japonais ! Être très gâtée par sa swappeuse Elodie qui a très bien fait les choses. Lire la petite lettre qui accompagne le colis pour comprendre ses choix (parfaitement bien vus d'ailleurs). Être dans un état de béatitude (mon amoureux a toujours ce sourire amusé voire moqueur mais je m'en fiche).


IMG_4278


IMG_4279

IMG_4280


IMG_4281

Du thé, des livres, des bonbons au miel, des baguettes avec cure-dents s'il vous plait. Allez vous aussi dites-le que j'ai été gâtée !

Encore un très grand merci à Elodie pour ce paquet !

Et pour le plaisir, voici le colis de Fanyoun

Posté par goelen à 20:19 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : ,

25 février 2009

Les contes ne sont pas pour les enfants...

CRAIG RUSSELL, CONTES BARBARES, Points, 443 pages, 2008. Traduit par Aurélie Tronchet. Genre : thriller à la sauce Grimm.


 contes_barbaresFabel, commissaire de Hambourg, doit résoudre une série de meurtres mis en scène, tous plus sordides les uns que les autres. Le criminel semble représenter les célèbres contes de Grimm. Comment le trouver quand son équipe est marquée par la mort d'un de leur collègue et les blessures d'une autre.

    Vous allez dire que je pinaille mais ma lecture a été, en parti, gâchée par un élément de la traduction qui revient sans cesse. Un anglicisme (et pourtant je n'ai rien contre) ridicule et risible. Passons. car à part ce détail, j'ai plongé très vite dans l'univers assez sordide de Hambourg décrit ici. Plutôt original et bien fait (la tension monte progressivement), ce roman est le second tome d'une trilogie. Pour une fois, j'aurai dû lire la 4ème de couverture pour le savoir. Je lirai sûrement les deux autres !

    Bonne lecture !

livreslivres

Posté par goelen à 14:36 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 février 2009

Psychanalyse quand tu nous tiens...

JOHN KATZENBACH, L'ANALYSTE, Presses de la cité, 501 pages, 2003. Traduit par Charles Provost. Genre : thriller psychanalytique.

     l_analysteSuite à l'enthousiasme d'un membre de mon club lecture, j'ai eu envie d'essayer cette histoire.

    Richard Stark, un psychanalyste à la vie réglée comme une horloge, reçoit une lettre d'un mystérieux Rumplestilstkin. Il lui annonce que dans 15 jours, il devra se suicider pour ne pas qu'un membre de sa famille soit détruit (et le mot est important). A moins que Stark ne trouve qui se cache derrière ce pseudo.

    Pour être honnête je ne suis pas séduite, même si j'aimais beaucoup l'idée de départ. Mais les ficelles sont un peu trop grosses et le décalage de caractère du personnage principal entre la première et la deuxième partie est trop grand pour être crédible. Bref, je n'y ai pas vraiment cru (d'autant que je l'ai lu avec la grippe, ce qui n'aide pas à la concentration) même si j'ai voulu connaître la fin évidemment (on la sent venir mais on ne se refait pas...). Il y a d'autres thrillers plus convaincants pour pouvoir se passer de celui-ci.

    Bonne lecture!

livres

Posté par goelen à 11:12 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 février 2009

Et c'est parti!

    logo_5


    A l'heure qu'il est mes chers japonisants, vous devez tous avoir reçu le questionnaire de votre swappée. Un peu au dernier moment de la date annoncée, je le reconnais, mais c'est que ça demande du temps de vous répartir tous, surtout qu'il y a eu quelques désistements de dernières minutes.
    J'ai tenu compte de quelques remarques glissées ici et là dans vos questionnaires pour organiser le tirage au sort. Une main complètement innocente, mon amoureux qui s'est laissé faire (ouf), a pioché vos noms pour les attribuer à d'autres.

    J'espère que les idées fourmillent déjà par chez vous et que l'envie de trouver de quoi faire plaisir vous taraude. N'oubliez pas que le colis ne doit pas non plus être un XXL, attention à la frénésie d'achats compulsifs  (et si je mettais ça, et encore ça, oh et puis ça... je parle d'expérience...).

    Et grâce à Typhania, le swap a maintenant son propre logo que vous pouvez mettre sur votre blog ou non. Merci miss, tu m'as bien rendu service sur ce coup-là!!!

    Allez zou, je retourne à la réflexion sur mon colis.

    Ps : si vous n'avez pas reçu le questionnaire de votre swappée, envoyez-moi un mail que je puisse réparer l'erreur!

Posté par goelen à 11:34 - - Commentaires [21] - Permalien [#]