JOELLE STOLZ, LOIN DE GHADAMÈS, Bayard jeunesse, 284 pages, 2005. Genre : aventures d'une fille en Libye et dans le désert.

   

ghadames                         Oui, je sais. Je lis beaucoup de littérature jeunesse en ce moment mais il y a tellement de bonnes choses que je ne vois pas pourquoi je bouderai mon plaisir sous prétexte que j’ai plus de 25 ans.
    Ce livre est la suite des aventures de Malika, commencées dans Les ombres de Ghadamès. Je n’ai pas lu le premier mais ça n’empêche pas du tout de comprendre cette histoire.
    Malika refuse toutes les propositions de mariages qui lui sont faites au grand dam de sa famille. Elle a quinze ans et à cet âge-là, dans son village, on doit déjà être marié et maman. Malika veut épouser Abdelkarim et arrive à ses fins malgré les réprobations des villageois libyens. Mais elle décide de quitter sa ville avec son mari pour ne plus subir les reproches de sa famille. Commence alors une nouvelle vie sur les pistes puis à Tripoli où petit à petit Abdelkarim n’est plus le même.
    Loin de Ghadamès aborde des thèmes délicats comme la condition de la femme musulmane et la religion sans tomber dans l’accusation aveugle de cette culture. Le courage de Malika qui sait ce qu’elle veut et la transformation d’Abdelkarim rendent cette histoire passionnante. Malika découvre un monde qu’elle ne soupçonnait pas et nous non plus. Un très beau texte à découvrir.
Bonne lecture ! vaut_le_d_tour