WILLIAM FAULKNER, TREIZE HISTOIRES, Folio, 371 pages, 1931. Treize nouvelles sur des thèmes différents.

   treiz_histoires    Je ne m'étais encore jamais lancé dans du Faulkner, ayant cette image d'un auteur difficile à lire mais passionnant. Je voulais le découvrir en lisant Tandis que j'agonise mais ma bibliothèque ne l'avait pas. Je me suis donc rabattue sur ce recueil de nouvelles en pensant que ce serait plus simple pour rentrer dans l'univers de cet auteur.
      Treize histoires regroupe treize nouvelles réparties en trois parties. La première regroupe des textes sur la guerre et la façon dont les soldats la vivent, la deuxième des histoires d'amour qui finissent mal (en général! tiens ça me rappelle quelque chose...) et la dernière...bah je ne sais pas vraiment! J'avoue que j'ai eu du mal à accrocher. Impossible de me concentrer pendant la lecture, ce qui fait que j'ai pas tout suivi ou tout compris. Je ne sais pas si c'est le style de l'auteur ou les histoires en elles-mêmes ou bien encore si j'ai mal choisi mon moment pour essayer Faulkner, mais c'est raté. Et pourtant, je n'ai pas abandonné la lecture (même si j'en ai eu envie) car je me disais à chaque fois que le prochain texte me plairait peut-être (gros avantage de la nouvelle!!).
        J'ai malgré tout bien aimé Une rose pour Emily et Chevelure, toutes deux présentes dans la deuxième partie. Et Faulkner possède un sens de l'ellipse indéniable, c'est peut-être ce qui m'a perdu d'ailleurs ou le fait que certains personnages se retrouvent dans différentes histoires qui pourraient du coup n'en faire qu'une seule. Bref, essai raté mais je compte bien retenter avec le texte que je voulais lire au départ Tandis que j'agonise.

     Bonne lecture à vous quoi qu'il en soit et si quelqu'un aime Faulkner, je suis preneuse pour une sélection de titres ou pour me démontrer par a + b que "si, ce recueil est formidable"...

livres