COLLECTIF, NOUVELLES DE BRETAGNE, Centre régional du livre en Bretagne, 91 pages, 2007. Genre : nouvelles sur les libraires ou les librairies.

     nouvelles_de_bretagneC'est une belle initiative que celle-là. Un appel à candidature a été lancé par le centre régional du livre en Bretagne auprès des auteurs pour écrire une nouvelle ayant pour thème "Libraires, Librairies". Huit d'entre eux ont été sélectionné.
    Sol invictus de Fabien Lécuyer. Un café-librairie voit régulièrement un vieux monsieur venir boire un thé et laisser quelques informations sur son histoire à travers un livre. La serveuse comprend et nous aussi. J'ai beaucoup aimé cette nouvelle très touchante et émouvante. On aimerait le prendre dans ses bras ce petit vieux pour le consoler...
    Libre stance ! de Bernard Trébaol. Un homme erre dans une société où l'écrit n'a plus sa place. Serait-il le seul à vouloir résister ? j'ai moins accroché à cet univers d'anticipation même si la conclusion m'a réconcilié avec l'univers.
    Tir na nog de Sylvie Rouch. Un vieil homme qui se sait mourant s'inquiète pour son ami Joseph, bouquiniste homosexuel qui vit à Berlin. On est en 1933. Là encore, le contexte étant ce qu'il est, l'émotion est très forte et on s'attache à ce personnage tout en finesse.
    Sous le sable de Thomassaint. Un homme suit le chemin qui doit le mener à son trésor. Quel est-il ? Pourquoi ce chemin ? Que s'est-il passé ? Voici une de mes nouvelles préférées. La quête de cet homme est très bien décrite et j'aime le symbole qu'elle représente.
    Mort à Denise de Patrick Pommier. Frédéric Lanrivain est passionné par les romans policiers. Il en a fait son métier en ouvrant une librairie spécialisée. Cela lui a donné des idées. Comment s'y prendre ? J'ai beaucoup ri en lisant cette nouvelle. J'ai envie de lire ce qu'il a pu écrire d'autres.
    Le stagiaire de Sylvie Le Bras. Là aussi j'ai beaucoup ri et très bien imaginé les scènes décrites. Une jeune libraire (qui vient d'ouvrir sa librairie) cède devant les arguments d'un éducateur. Oui, elle prendra Didier en stage pendant un mois.  Etait-ce vraiment une bonne idée ?
     Vous éloignant, de René Péron. Un homme est un client fidèle de Monsieur B., libraire spécialiste de la littérature orientale. Il défend avec fougue les langues qui sont menacés de disparaître. Et les libraires menacées, qui les défend ? J'ai beaucoup aimé le parallèle entre les deux. Pendant ma lecture, j'ai même noté des noms d'auteurs, tellement ce personnage en parlant bien.
    An treizher-levriou de Jean Le Clerc de la Herverie. Je n'ai pas pu lire cette nouvelle puisqu'elle est en breton !! Et je ne sais pas le lire. J'aurais aimé trouvé une version bilingue de celle-ci...
    En résumé, ce recueil m'a permis de découvrir des auteurs bretons que je ne connaissais pas et quelques textes m'ont vraiment plu. Un bon moment !!
Merci à Flo de me l'avoir envoyé et à Maijo d'en avoir fait un livre voyageur...

   livreslivreslivres