logo_5

    Ce n'est pas parce qu'on organise un swap qu'on en trépigne moins à l'attente de son colis. Surtout qu'étant toute seule pour le gérer, je savais donc qui devait m'envoyer mon paquet et quand il devait arriver puisque j'ai reçu un mail pour savoir qu'il était parti. Et le drame arriva : mon colis devait arriver vendredi ou samedi par la poste, pendant que je partais en week-end vendredi, bien avant l'heure de passage de mon facteur. Ma patience a été mise à dure épreuve tout le week-end, sachant qu'un avis de passage m'attendrait gentiment dans ma boîte aux lettres et que je ne pourrais pas aller à la poste avant mercredi matin. Dur, dur la vie ! Mais c'était oublier mon gentil facteur qui l'a laissé dans la boîte (on a un arrangement qui nous convient bien) et a illuminé mon dimanche soir.

    Courir dans toute la maison pour trouver des piles qui fonctionnent à mettre dans l'appareil avant de tout déballer. Respirer un grand coup et reprendre son souffle. Ignorer le sourire amusé de mon amoureux devant mon impatience. Être surprise par les pages du rembourrage toutes écrites en japonais ! Être très gâtée par sa swappeuse Elodie qui a très bien fait les choses. Lire la petite lettre qui accompagne le colis pour comprendre ses choix (parfaitement bien vus d'ailleurs). Être dans un état de béatitude (mon amoureux a toujours ce sourire amusé voire moqueur mais je m'en fiche).


IMG_4278


IMG_4279

IMG_4280


IMG_4281

Du thé, des livres, des bonbons au miel, des baguettes avec cure-dents s'il vous plait. Allez vous aussi dites-le que j'ai été gâtée !

Encore un très grand merci à Elodie pour ce paquet !

Et pour le plaisir, voici le colis de Fanyoun