MARY DOLLINGER, ET LE BÉBÉ ÉTAIT CUIT À POINT, 61 pages, Jacques André éditeur, 2008. Genre : quand un chat prend de la place.

     b_b___tait_cuit___pointJ'ai eu la chance de recevoir ce petit livre, dédicacée par Mary, qui m'avait enchantée avec son Journal désespéré d'un écrivain raté.

    Blanche se voit confier par sa mère un chat, Harmonie, qui appartenait à son ancien amant Vincent. Agacée puis conquise par ce chat au prénom féminin, Blanche apprend à vivre avec cet animal qui cache bien son jeu.

    Ce que j'aime chez Mary, c'est la douceur de son écriture, son humour anglais mélangé à sa culture française qui nous font passé tout simplement un délicieux moment. J'attends le suivant Mary (alors au boulot) et je lirai le premier que je ne connais pas encore. J'ai aussi très envie de découvrir le reste de la collection "en attendant le bus" dont j'aime beaucoup le concept et le prix tout doux.

    Bonne lecture !

livreslivreslivres

Crédit photo : Jacques André éditeur